Les aliments à calories négatives, qu’est-ce que c’est ?

Qualifier un aliment comme étant à « calories négatives » paraît complètement irréaliste. Effectivement, cette appellation n’est pas exacte : manger revient forcément à ingérer des calories. Alors, que signifie ce nom ?

Définition

En fait, la théorie des aliments à calories négatives repose sur le fait que ces aliments ne sont que très peu caloriques ; à tel point que le corps dépense plus de calories à les digérer que le produit lui en a apporté. Ils sont très riches en eau, nutriments, fibres, vitamines et minéraux, ce qui sen fait des éléments intéressants à consommer dans le cadre d’une perte de poids. 

Dans la logique habituelle, le corps, en digérant des produits caloriques, les transforme en énergie, vitale pour le bon fonctionnement de l’organisme : qu’en est-il alors des aliments à calories négatives ? Pas de panique, comme tous les aliments, ils permettent de produire de l’énergie, d’autant plus que, comme dit précédemment, leur composition apporte beaucoup de bons éléments au corps.

Quels sont-ils ?

Contre toute attente, les aliments à calories négatives ne sont pas des denrées rares ! Et oui, ces produits se trouvent dans tous les supermarchés et font partie de notre alimentation quotidienne : les fruits et les légumes sont les premiers concernés. 

Ne basez pas votre alimentation sur ces aliments !

Attention, ce n’est pas pour autant qu’il ne faut se nourrir qu’à base d’aliments à calories négatives lorsque l’on veut perdre du poids : une alimentation à base uniquement de fruits et légumes entraine des carences nutritionnelles, qui sont très mauvaises pour la santé ! Veuillez donc bien à équilibrer votre alimentation en variant avec des protéines, féculents et légumes afin d’apporter à votre corps tous les nutriments dont il a besoin. 

De plus, même s’il est possible de consommer des légumes sans modération dans le cadre d’un régime, n’oubliez pas que leur mode de cuisson est un élément important rentrant en compte dans le calcul des calories. En effet, les cuissons à la vapeur ou à l’eau permettent de ne pas ajouter de matière grasse, tandis que les cuissons au four, à la poêle ou encore les fritures peuvent altérer les valeurs nutritionnelles de vos aliments.

Enfin, il est important de préciser qu’aucun expérience scientifique n’a encore officialisé la théorie des aliments à calories négatives. Pourtant, il est possible d’effectuer des calculs logiques pour comprendre sur quoi repose ce concept : la digestion brûle des calories, alors si 150 calories sont brulées pour digérer un aliment qui n’en a apporté que 100, il y a une différence de 50 calories brulées.