Les comportements qui bloquent votre perte de poids

Le Comparatif des Régimes vous expliquait les erreurs à éviter lors de la prise de vos repas pour optimiser votre perdre de poids ; toutefois, il existe d’autres erreurs quotidiennes que vous faites peut être. Les voici : 

Manquer de sommeil

D’après de récentes études, le manque de sommeil favorise la prise de poids. Pourtant, 77% des Français l’ignorent ou ne le croient pas… (source : Institut National du Sommeil et de la Vigilance)

Comment cela se fait-il ? Le sommeil a un impact sur la fluctuation de la sécrétion de la ghréline et la leptine, qui sont deux hormones régulatrices de l’appétit et responsables de la satiété. Ainsi, si l’appétit est perturbé, on a tendance à manger bien plus que ce qu’il ne faudrait ; c’est le meilleur moyen de prendre du poids.

De plus, sans sommeil réparateur, l’organisme est fatigué et fonctionne au ralenti. Alors, le premier réflexe pour compenser ce manque d’énergie consiste à se précipiter sur les aliments réconfortants (gras, salés et/ou sucrés). Le lien avec la prise de poids se devine aisément !

Alors, l’idéal serait de vous coucher et vous lever tous les jours à la même heure, week-end et vacances inclus ! Plus facile à dire qu’à faire…

Faire des régimes trop restrictifs

Les régimes restrictifs mettent en avant quelques aliments et excluent de notre alimentation de nombreux autres d’après leur valeur “calorique” et non d’après leur valeur “nutritionnelle”. Se priver de certains aliments n’est pas une solution durable : si, une fois votre objectif de poids atteint, pour reprenez vos anciennes habitudes de consommation, vous reprendrez vos kilos illico presto. 

Alterner entre des périodes de cures d’amaigrissement et de laisser-aller est très mauvais pour votre santé ! La bonne manière d’agir est d’adopter une alimentation équilibrée, variée et en quantités raisonnables durant 90% du temps, et se faire plaisir les 10% restants avec un repas plaisir (cheat meal) une fois par semaine. C’est de cette manière que vous réussirez à garder le cap en atteignant vos objectifs de perte de poids, tout en conservant les résultats sur le long terme. Pour en savoir plus sur l’instauration d’un mode alimentaire sain, consultez l’article 4 habitudes à prendre pour perdre du poids.

Se peser trop souvent

La perte de poids est un processus qui prend du temps : ce n’est pas 2 mois avant l’été qu’il faut commencer à se soucier de ses kilos superflus ! Lorsque l’on cherche à perdre beaucoup et rapidement, on a tendance à faire un tour par la balance tous les jours pour checker sa progression… Grosse erreur ! En effet, il est difficile de remarquer soi même ses changements physiques en se regardant dans un miroir tous les jours, mais se peser souvent n’est pas une solution pour mesurer ses progrès : c’est le meilleur moyen de vous décourager dans vos efforts. N’oubliez pas qu’un amaigrissement graduel permet, par la suite, de maintenir son poids idéal sur le long terme ! Alors, pourquoi la balance n’est pas un indicateur fiable ? Voici quelques raisons :

  • Votre poids varie constamment, il n’est donc pas étonnant que d’un jour à l’autre, voire d’une heure à l’autre, vous preniez ou perdiez quelques centaines de grammes ! Plusieurs facteurs jouent sur le chiffre, tels que ce que les quantités que vous avez mangé au repas précédent, l’étape de la digestion à laquelle votre corps en est, vos hormones jouant sur la rétention d’eau… 
  • Lorsque vous pratiquez une activité sportive, vous perdez de la graisse mais gagnez du muscle… Et devinez quoi ? Les muscles pèsent plus lourd que la graisse ! Alors, sur la balance, vous prenez quelques kilos, mais sur la plage, que verront les gens ? Votre corps tonique ou le chiffre affiché sur votre balance ?
  • Enfin, un même poids sur des femmes aux morphologies différentes ne rendra pas pareil. Pour en savoir plus sur les différentes morphologies, lisez cet article.

Alors, si la balance n’est pas une solution, comment mesurer ses progrès ?

Vous pouvez, pour voir si vous avez perdu de la graisse, prendre vos mensurations une fois pour mois. Vous aurez alors une preuve concrète de votre amincissement.